Suivi communautaire Le Fil

Suivi communautaire Le Fil

755 Mont-Royal
Montréal,
(Québec)
H2J 1W8

Téléphone: (514) 525-0504

 

Présentation
Le Suivi communautaire Le Fil offre des services de soutien communautaire d’intensité variable à des personnes vivant des problèmes de santé mentale sévères. L’organisme a été créé en 1998 de l’initiative de la Maison Saint-Jacques et du Centre de soir Denise Massé.

Les valeurs qui supportent nos actions se recoupent toujours sous les grands thèmes du respect de la personne, de son autonomie et de sa capacité à s’autodéterminer; ainsi, la relation en soi est un élément primordial de notre approche.

Services
Le suivi consiste à offrir du soutien, à tenter de fournir certains repères dans le quotidien. Il s’agit autant d’actes de pensée (discussion, réflexion, questionnement) que d’actions concrètes (accompagnement, démarche, référence, etc.). S’ajoute souvent un travail avec le milieu, la famille, les voisins, etc. En somme, nous tentons d’assurer une certaine sécurité, une assistance et un soutien à la personne dans sa vie globalement comme dans sa quotidienneté dans un contexte constructif, rassurant et respectueux.

La pratique vise à assurer le sentiment de continuité et de stabilité à travers les étapes de vie de la personne auxquelles seront intégrés les services pertinents au moment opportun selon la personne. Le suivi ne s’effectue pas nécessairement dans une visée d’intégration sociale ou d’adaptation au milieu, mais plutôt en fonction des forces individuelles et du milieu vers un mieux-être de la personne. Il se fait dans la réflexion de la personne sur sa vie, dans sa souffrance, sa différence et dans sa façon propre d’être au monde. On pourra ainsi considérer l’isolement comme une forme de retrait social positif, la marginalité comme l’expression d’un pouvoir sur son milieu. De manière soutenue nous validons le vécu de la personne et ses émotions.

Enfin, concrètement, nous accompagnons la personne dans les mille choses de la vie courante, toujours dans le but d’outiller pour une meilleure autonomie. Les accompagnements formels (médecin, psychiatre, aide sociale, etc.) sont aussi des moments d’apprentissage, mais revêtent souvent un rôle d’observation ou encore de support à la reprise de pouvoir.

La relation à long terme permet une action préventive et réduit considérablement la vulnérabilité des personnes, la désorganisation et le recours aux soins d’urgence et à l’hospitalisation.

Territoire
Nous desservons les personnes habitant sur le territoire du CSSS Jeanne-Mance et du CSSS Coeur de l’île ainsi que la partie sud de Saint-Michel.